loterie


loterie

loterie [ lɔtri ] n. f.
• 1538; néerl. loterije, ou it. loteria lot
1Jeu de hasard où l'on distribue un certain nombre de billets numérotés et où des lots sont attribués à ceux qui sont désignés par le sort. tombola. Billet de loterie. Tirage, tranches d'une loterie. Numéros gagnants d'une loterie. Gagner à la loterie. « La loterie : duperie certaine et bonheur cherché par des fous » (Stendhal). Loterie nationale (1933-1990). Acheter un billet, un dixième de la Loterie nationale. Loterie foraine. Roue de la loterie.
2Fig. Ce qui est gouverné, réglé par le hasard. La vie, le monde est une loterie. On ne peut pas prévoir qui sera touché par l'épidémie, c'est la loterie.

loterie nom féminin (néerlandais loterij) Jeu de hasard qui permet aux acquéreurs de billets dont les numéros sont tirés au sort de gagner des prix. Bazar forain dont les marchandises sont réparties par voie de loterie. Ce qui est régi par le hasard : Ce concours est une véritable loterie.loterie (expressions) nom féminin (néerlandais loterij) Loterie nationale, organisme de l'État qui régissait des jeux de hasard, par lesquels il s'engageait à remettre à des personnes désignées par le sort des lots déterminés (en général des sommes d'argent), le produit de ces jeux étant versé au budget de l'État. (Instituée en 1933, la Loterie nationale a pris pour nom de marque, en 1989, France Loto, avant de devenir, en 1991, la Française des Jeux.)

loterie
n. f.
d1./d Jeu de hasard comportant la vente de marques ou de billets numérotés et le tirage au sort des numéros gagnant un lot. Prendre un billet de loterie. Syn. (Québec) loto.
d2./d Fig. Ce qui dépend du hasard. Le bonheur est une loterie.

⇒LOTERIE, subst. fém.
A. —Jeu de hasard où le tirage au sort désigne les numéros des billets vendus ou distribués donnant droit à l'attribution d'un lot. Gagner, perdre à la loterie; tirer (les numéros gagnants de) la loterie. La loterie royale de France fut supprimée en 1836 (Ac. 1878-1935). Il eut une véhémente envie de jouer à la loterie; mais il lui restait si peu d'argent, qu'il n'osa pas risquer ainsi quatre florins (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 67). Il parle d'organiser une loterie à vingt francs le billet (RENARD, Journal, 1895, p. 286). Il y avait le verre d'eau en opaline sur la table et ce service à thé gagné à une loterie (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p. 22).
Mettre (qqc.) en loterie. Faire de quelque chose un lot d'une loterie. J'ai aussi la permission de mettre la Vallée [aux Loups] en loterie; ainsi me voilà bien dépouillé (CHATEAUBR., Corresp., t. 1, 1817, p. 312):
1. ... parfois, lorsque la pièce est de dimension, on la met en loterie. Et les cris et les gestes redoublent. J'ai vu une carpe de 9 kilogrammes, monstrueuse, passer de bras en bras sur toute une foule, jusqu'au gagnant.
PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 22.
En partic. Loterie nationale. Loterie instituée par la loi du 31 mars 1933 dont le produit est versé au budget de l'État. Paulette, ça vous ennuierait de me garder ce billet de la loterie nationale? Mon père ne veut pas que j'en achète, et je ne sais pas où le planquer (MONTHERL., Fils personne, 1943, II, 1, p. 291):
2. Le café de Montmartre, avec (...) ses dixièmes de billets de la loterie
nationale, ses caramels, ses brioches (...) tient à la fois du garage et du bazar.
FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 45.
B. P. méton. Baraque foraine dont l'attraction est une loterie. Il continue son chemin. Le voilà maintenant devant une loterie, on pourrait croire qu'il va jouer, mais non il se contente de regarder tourner la roue (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 50):
3. Il (...) rêvassait à la foire Saint-Romain, avec ses bals, ses manèges, ses loteries, ses tirs, toute une joie pétaradante sentant les frites et le gros vin.
DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 43.
C.P. métaph., au fig. Chose réglée par le hasard. Le monde est une loterie (Ac. 1835-1935). Toutes ces feuilles gémissantes, mouillées par des larmes de famille (...) me représentaient la destinée présente de la France comme une loterie sinistre (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p. 155). A cette loterie où la vie est l'enjeu Mon coeur passionné mettrait trop ou trop peu (LAMART., Jocelyn, 1836, p. 582):
4. Je dirai qu'une femme ne doit jamais écrire que (...) des oeuvres posthumes à publier après sa mort. Imprimer pour une femme de moins de cinquante ans, c'est mettre son bonheur à la plus terrible des loteries...
STENDHAL, Amour, 1822, p. 210.
Loterie de + subst. Les actionnaires de demain (...) ne pouvaient passer devant cette grande loterie de la spéculation, sans tourner la tête (ZOLA, Argent, 1891, p. 47). J'avais de la chance, semblait-il, ce jour-là. Mon nom était déjà plusieurs fois sorti à cette loterie de l'amitié, et on m'avait passé, par-dessus les têtes, plusieurs lettres (GUÉHENNO, Journal homme 40 ans, 1934, p. 180).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1538 «jeu de hasard où le tirage au sort de numéros gagnants permet de gagner des lots» (doc. de Béthune, ap. LA FONS, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds GDF., s.v. lotissement). Empr. au néerl. loterij «id.» (cf. loteria dans une lettre en lat. de 1513 de Chr. Longolius d'apr. FEW t. 16, p. 482b; v. aussi KLUGE20), dér. de lot (lot). Fréq. abs. littér.:329. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 607, b) 619; XXe s.: a) 275, b) 382. Bbg. BOULAN 1934, p. 36.

loterie [lɔtʀi] n. f.
ÉTYM. 1538; néerl. loterije, de lot, francique lôt (→ Lot), ou ital. loteria.
1 Jeu de hasard où l'on distribue un certain nombre de billets numérotés et où des lots (cit. 5) sont attribués à ceux qui sont désignés par le sort. Tombola. || Organiser, faire une loterie. || Billet de loterie (→ Hasard, cit. 29). || Tirer une loterie ( Tirage). || Numéros sortants, numéros gagnants d'une loterie. || Gagner, faire fortune (cit. 44) à la loterie. || Le gros lot, les lots en argent, en nature, d'une loterie. || Parties successives d'une loterie. Tranche.
1 (…) madame de Rênal pensait aux passions, comme nous pensons à la loterie : duperie certaine et bonheur cherché par des fous.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, VIII.
Dr. Opération offerte au public… « pour faire naître l'espérance d'un gain qui serait acquis par la voie du sort » (Loi du 21 mai 1836 portant prohibition des loteries). aussi Sweepstake.
2 Sont exceptées des dispositions (d'interdiction) les loteries d'objets mobiliers exclusivement destinées à des actes de bienfaisance ou à l'encouragement des arts, lorsqu'elles auront été autorisées dans les formes qui seront déterminées par des règlements d'administration publique.
Loi du 21 mai 1836, art. 5.
Anciennt. || Loterie d'État (→ Escamotage, cit. 2; exécution, cit. 6). || Combinaisons de numéros, dans l'ancienne loterie royale. Ambe, terne, quaterne, quine. || Ancienne loterie italienne. Blanque.Mod. || La Loterie nationale, instituée en France par la loi du 31 mai 1933. || Acheter un billet, un dixième de la Loterie nationale.
Loterie foraine (→ ci-dessous, 3.). || Loterie de bienfaisance, de charité. || Loterie au bénéfice d'une œuvre.
3 Le contrôleur du train plaçait des tickets de loterie, pour les victimes d'un accident survenu le mois dernier.
G. Duhamel, Salavin, Journal, 27 juin.
Jeu de société où l'on distribue des loteries en cadeau (→ Fête, cit. 13).Vx. Jeu de cartes en usage au XVIIIe siècle.
2 (1658). Par métaphore et fig. Ce qui est gouverné, réglé par le hasard. || La vie, l'existence, le monde est une loterie.
4 L'histoire du monde ressemble beaucoup à celle de ce commissionnaire qui gagna cent louis en vingt ans (…) d'épargnes; et qui ensuite mit à la loterie un seul écu, et en reçut soixante-quinze mille. Tout est loterie. La guerre n'est plus qu'une loterie pour presque tous (…)
É. de Senancour, Oberman, XLVII.
5 Vous avez chipé à la loterie le bon numéro, l'amour dans le sacrement (…) vous avez le gros lot, gardez-le bien, mettez-le sous clef, ne le gaspillez pas, adorez-vous et fichez-vous du reste.
Hugo, les Misérables, V, VI, II.
3 (1932). Baraque foraine organisant des jeux de tirage au sort. || Les loteries et les manèges d'une fête (cit. 14) foraine. || La roue de la loterie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • loterie — LOTERÍE, loterii, s.f. Joc de noroc care constă în emiterea unor bilete prevăzute cu numere sau combinaţii de numere, dintre care, prin tragere la sorţi, unele sunt declarate câştigătoare, dând dreptul posesorilor lor la premii în bani, în… …   Dicționar Român

  • loterie — Loterie. s. f. Sorte de blanque ou jeu de hazard, où l on tire differentes choses de prix par des billets blancs & noirs, ou par des boules ou autre chose semblable. Faire une loterie. mettre à une loterie. tirer une loterie. fermer une loterie.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • LOTERIE — s. f. Sorte de jeu de hasard où l on fait des mises, pour lesquelles on reçoit des billets portant des numéros : celui ou ceux de ces numéros qui sortent, lorsque le tirage a lieu, donnent droit à un lot, à la propriété d un objet. Faire une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Loterie — Ce chat porte bonheur invite les clients à acheter des tickets de takarakuji à Tokyo (Japon). La loterie (ou tombola) est un jeu d argent et de hasard visant à distribuer des lots à des gagnants sélectionnés au hasard parmi les joueurs ayant payé …   Wikipédia en Français

  • loterie — (lo te rie) s. f. 1°   Sorte de jeu de hasard où se font des mises, pour lesquelles on reçoit des billets portant des numéros ; le ou les numéros sortants donnent droit à un lot ou à la propriété d un objet. Faire une loterie. Mettre une terre en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LOTERIE — n. f. Sorte de jeu de hasard où l’on fait des mises, pour lesquelles on reçoit des billets portant des numéros : celui ou ceux de ces numéros qui sortent, lorsque le tirage a lieu, donnent droit à un lot, à la propriété d’un objet. Faire une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • loterie — n.f. Entreprise dans laquelle semble intervenir le hasard : Le mariage, c est une loterie …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Loterie —    Droit civil: mise en vente par un organisme d un certain nombre de billets soumis au tirage au sort, lequel détermine ceux des acheteurs qui auront droit à un objet quelconque appelé lot …   Lexique de Termes Juridiques

  • loteríe — s. f., art. lotería, g. d. art. loteríei; pl. loteríi, art. loteríile …   Romanian orthography

  • loterie — nf. lotri (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard